Approfondir

La France a été découpée en plusieurs zones : zones hyper denses et les zones AMII (grandes agglomérations et villes moyennes) et les zones peu denses (zones rurales et semi-rurales).

Les grands opérateurs privés déploient ainsi leurs réseaux sur les zones hyper denses et AMII, afin de satisfaire rapidement et efficacement au plus grand nombre.

D’un autre côté, certaines collectivités territoriales de zones peu ou moins denses ont quant à elles choisi de prendre les devants et de ne pas attendre l’arrivée des grands opérateurs privés pour construire leurs propres réseaux. Il s’agit de Réseau d’Initiative Publique (RIP).

Devenant ainsi opérateurs, elles permettent à leurs populations d’accéder à des réseaux de dernière génération et hyper performants, et ainsi de vivre la révolution numérique, rendant leurs territoires attractifs et attrayants, pour la plus grande satisfaction des populations locales accédant ainsi au THD.

Ces réseaux permettant à des Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) de proposer, moyennant coûts de location des réseaux, leurs offres de services à tous les habitants.

Les nouvelles technologies et la fin programmée du Cuivre (ADSL) vont également dans ce sens.

Les Technologies

Les supports terrestres :

Fibre Optique : meilleur support pour des débits toujours plus élevés et sans inconvénients autres que ceux de la construction.

En effet, la Fibre optique (fils plastique) n’est soumise à aucune perturbation extérieure si ce n’est la destruction (coupure accidentelle / incendie) et sa durée de vie se compte en plusieurs dizaines d’années. Les débits n'ont de limites que les équipements gérant le réseau.

Câble: déployé dans certaines villes est mixé avec la fibre (réseau coaxial) pour augmenter les capacités et proposer aux habitants des débits en THD (à partir de 30Mbps/s). Plus économique que la pose de fibre optique dans toute la ville, il ne permet toutefois pas d’atteindre les débits quasi illimités de la FO.

Cuivre: internet par ADSL, est amené à disparaître. Les constructions de nouvelles lignes vont cesser, et d’ici quelques années, les fils seront supprimés. L’ADSL ne permet que des débits HD au mieux (jusqu’à 30 Mbits/s) et même si on peut augmenter de façon significative les débits en passant au VDSL2 (80 Megabits/s), cela n’atteindra jamais les capacités d’un réseau câblé (coaxial) ou mieux fibré.

les supports aériens:

Radio: il est également possible de fournir des accès internet par le biais de la radiofréquence. ces techniques peuvent être utilisées dans des zones isolées, ou dans des lieux dépourvus de supports terrestres, ou tout simplement en attente de construction d'un réseau fibré.

les débits peuvent être en THD, les ondes peuvent couvrir des zones assez étendues (jusqu'à 8 km). Dans certains pays, la radio est la seule technique utilisée.

Satellitehttps://selectra.info/telecom/guides/technologies/internet-par-satellite